Imprimer

Dans toutes les civilisations, le jeûne fait partie de la vie spirituelle ou temporel des gens.

Est-ce utile de jeûner mise à part ces convictions? La réponse est oui.

Le jeûne détoxifie et permet au corps de mettre en place des mécanismes de « réparation » et régénération pour autant que l’on respecte certaines règles médicales de précaution et un protocole bien précis, avant, pendant et après le régime de jeûne thérapeutique.

Ce dernier s’étale de 3 à 40 jours selon les individus et leur motivation, sous la surveillance du médecin.

Jeûner, c’est offrir une pause au système digestif, dont l’ensemble de l’organisme biologique tirera des bénéfices. Sans stimulation digestive et en comptant sur la mise au repos des fonctions sécrétoires, nerveuses et musculaires associées au péristaltisme, l’organisme peut libérer une quantité et une qualité d‘énergie vitale largement sous-estimée. Il peut dès lors orienter tous ses efforts pour renforcer les fonctions :

N.B: Plusieurs feuillets d’explication vous seront donnés lors de votre visite au centre sur le jeûne et son déroulement.

Comment se préparer pour le jeûne ? Exemple possible :

Pour une première expérience, une durée de 7 jours est conseillée. Néanmoins, la durée est à déterminer en collaboration avec le médecin. Celle-ci pourrait être prolongée à 14 jours pour éliminer une maladie chronique. En fonction de la pathologie, il serait souhaitable de renouveler la cure.

Le jeûne se fera avec l’accompagnement de :

Le jeûne devra être arrêté en cas de :